Nouvelles:

Non au "pass nazitaire", non à l'injection d'immuno-toxiques aux enfants !

Menu principal

Messages récents

#1
Fraudes scientifiques / Crime contre le refroidissemen...
Dernier message par Ouebmestre - 02 Octobre, 2022, 15:49:08
Tucker Carlson :
https://youtu.be/jLb0QeCQF_I

Si j'ai bien compris, c'est un crime contre le refroidissement climatique !

Je tiens pour vrai le théorème papal, qu'on nous avait bien inculqué quand nous étions minots : Dès qu'une propagande est localement hégémonique, elle ne peut plus ni se tromper ni nous tromper. Et puis ça tombe bien : quand j'étais minot à Grenoble, la propagande localement hégémonique était la catho romaine.

Or le gaz qui s'échappe à gros bouillon des gazoducs crevés est essentiellement du méthane, CH4. Ce gaz polyatomique a plusieurs fréquences de résonances mécaniques, couplées aux rayonnements électromagnétiques infrarouges incidents – si la fréquence est la bonne. La propagande hégémonique nous serine qu'il est par conséquent « à effet de serre », et en tout cas, Tucker Carlson le croit sans en douter.

Ces odieux saboteurs des deux gazoducs – la propagande localement hégémonique nous serine que ce sont les russes, donc elle ne peut ni se tromper ni nous tromper – ont donc commis un crime irréparable contre le refroidissement climatique, qui était si bien préparé. Pensez donc à tout ce qui est perdu : tous ces gens qui ne sont rien, ces français qui ne sont rien, ces allemands qui ne sont rien, ces italiens qui ne sont rien, ces néerlandais qui ne sont rien, ces autrichiens qui ne sont rien, ces baltes qui ne sont rien, ces polonais qui ne sont rien, ces tchèques qui ne sont rien, ces slovaques qui ne sont rien, voilà-t-il pas qu'ils vont échapper aux rigueurs du refroidissement climatique ! Qu'ils pourraient oublier de mourir de froid cet hiver, ni même de la grippe 19, de la grippe 20, de la grippe 21, de la grippe 22, de la grippe 23 ! Il y a urgence à les re-re-re-re-vacciner en masse, pour économiser toutes ces pensions de retraites, si minables soient-elles, ces allocations de chômage dont le nombre explose sous les faillites en série dans toute l'Europe !

Odieux crime contre le refroidissement climatique !
#2
Fraudes d'ordre juridique / Martine WONNER dévoile les COU...
Dernier message par Ouebmestre - 29 Septembre, 2022, 17:14:44
Martine WONNER dévoile les COULISSES de son mandat : son discours en intégralité à l'UER/ SPMF
28 septembre 2022
https://www.profession-gendarme.com/martine-wonner-devoile-les-coulisses-de-son-mandat-son-discours-en-integralite-a-luer-spmf/
Martine Wonner fait le bilan de son mandat de députée. Écoutez ce qu'elle dit sur Raoult et le conseil scientifique (15')
Cette vidéo est à écouter avec attention, Martine Wonner révèle les secrets du « Coronacircus »

Lors de l'université d'été résistante se déroulant à Villeneuve les Avignon, Martine WONNER, ancienne députée, a pris la parole pour raconter au public les coulisses de son mandat. Regardez

Source : Youtube

#3
Comparaisons internationales / Un médecin demande une enquête...
Dernier message par Ouebmestre - 27 Septembre, 2022, 11:44:40
Un médecin demande une enquête sur la mort subite de 32 collègues médecins vaccinés



par Uncut News.
Dans une lettre du 3 septembre 2022 adressée à l'Association médicale canadienne (AMC), le Docteur William Makis a demandé une enquête sur la mort de 32 jeunes médecins canadiens depuis le début de la campagne de vaccination corona.
Depuis l'introduction des vaccins Covid au Canada en décembre 2020, l'AMC a promu de manière agressive et contraire à l'éthique les vaccins expérimentaux Covid, selon Makis. L'AMC a également préconisé la vaccination illégale et non scientifique des 92 000 médecins du Canada, ajoute-t-il.
Ils ont trahi non seulement les médecins mais aussi le peuple, affirme le médecin. « C'est sans précédent ».
Makis a joint des photos et des informations sur les 32 jeunes médecins décédés subitement et de manière inattendue au cours des 16 derniers mois. Tous ces médecins étaient double, triple ou quadruple vaccinés contre le Covid.
Ces morts sont hautement suspectes, écrit-il. Un moment, les médecins étaient en bonne santé, le lendemain, ils souffraient d'une crise cardiaque, d'un accident vasculaire cérébral, d'un accident ou contractaient soudainement une forme agressive de cancer.
Pfizer et Moderna ne sont peut-être pas légalement responsables, mais l'AMC le peut, prévient Makis.
Il demande à l'AMC d'enquêter sur les raisons pour lesquelles de jeunes médecins canadiens entièrement vaccinés meurent soudainement.
« Vous ne pouvez pas rester silencieux alors que les vaccins Covid tuent potentiellement des dizaines de jeunes médecins canadiens et exposent des milliers de médecins à un risque élevé d'effets secondaires graves ou de décès.
Je vous exhorte urgemment à vous souvenir de votre éthique et de votre serment, et à utiliser votre plateforme en tant que présidents de l'AMC pour appeler publiquement à l'arrêt immédiat de tous les mandats de vaccination contre la covid-19 dans le système de santé au Canada et j'appelle à des enquêtes urgentes et des enquêtes publiques sur ce qui tue les jeunes médecins canadiens entièrement vaccinés contre le covid-19 », dit le Docteur en terminant sa lettre.
Lettre du Dr Williams Mankis

source : Uncut News
via Soleil Verseau

https://reseauinternational.net/un-medecin-demande-une-enquete-sur-la-mort-subite-de-32-collegues-medecins-vaccines/
#4
Fraudes d'ordre sanitaire / HAS et les vaccins bivalents a...
Dernier message par Ouebmestre - 25 Septembre, 2022, 22:38:47
HAS et les vaccins bivalents anti-covid : Un festival de contrefaçon des sciences médicales



par Michel de Lorgeril.
La HAS c'est la Haute Autorité de Santé qui fut créée (en des temps immémoriaux) pour que ne surviennent plus des tragédies comme l'ignoble scandale du sang contaminé...
Le principe basique du fonctionnement de cette prestigieuse Institution étatique [le ou la président(e) est nommé(e) par le gouvernement sur des fondamentaux « obscurs »] est que ses recommandations doivent être basées sur les sciences médicales.
Dit autrement, chacune de ses prises de position doivent être fondées sur des données scientifique solides.
C'est la moindre des choses si on veut susciter la confiance !
Par exemple, la HAS ne recommanderait jamais un médicament ou un produit de santé qui n'ait pas franchi tous les tests d'efficacité et d'innocuité exigés par la LOI pour n'importe quel produit de santé.
J'avais été étonné (stupéfait) que la HAS ait autorisé la commercialisation des premiers vaccins anti-covid tant leur évaluation [via des essais cliniques « commerciaux » conduits par des employés de industriels... Hum !] avait été une négation des principes scientifiques basiques. Je l'ai raconté dans le livre « Les Vaccins à l'ère de la COVID-19 ». Je n' y reviens pas ici.
On pouvait toutefois essayer de trouver quelques excuses à nos experts de la HAS :
1) il y avait urgence, politiquement parlant ;
2) certes les essais cliniques les testant étaient ridicules (sur le plan scientifique) mais on avait quand même fait semblant et quelques informations pouvaient être extraites de ces simagrées.
Les vaccins bivalents sont les nouveaux vaccins anti-covid fabriqués dans la précipitation et visant à neutraliser les derniers variants de la famille Omicron, famille de virus dont nul ne conteste la grande bienveillance vis-à-vis des humains, par comparaison avec d'autres familles...
Je n'entre pas dans les détails ; mais je note une chose : ces vaccins bivalents vont être administrés à des millions de pauvres gens sans qu'ils aient été au préalable testés sur des volontaires pour vérifier leur efficacité et leur innocuité.
Vous ne me croyez pas ?
Je vous invite à consulter le dernier message que la HAS a mis en ligne : Covid-19 : la HAS intègre les vaccins bivalents dans la stratégie de vaccination pour l'automne
Pour ceux qui n'aiment pas « visiter » les sites de ce type, je mets quelques extraits ci-dessous.
Commençons par le titre de cette splendide œuvre d'art.

C'est pour l'automne et ces vaccins sont, selon les industriels, mis au point et fabriqués depuis plusieurs semaines. On avait donc le temps de procéder à quelque vérifications... La suite vaut la peine.

On apprend ainsi qu'il y a trois nouveaux vaccins bivalents et qu'on peut indifféremment les injecter. Bizarre ! Les nouveaux variants sont différents les uns des autres, les vaccins n'ont pas la même composition mais on peut les utiliser indifféremment !
Et pourquoi pas quelques antigènes des vaccins contre la grippe par la même occasion ?
Il pourrait y avoir des interactions ? Peut-être, peut-être pas... On ne sait pas. Peu importe, injectons ! On se croirait revenu aux temps où on injectait ainsi des produits sanguins aux hémophiles en toute innocence...

Argument imparable : ils ont été validés par l'Agence Européenne du Médicament... dont les experts sont d'une incommensurable faiblesse et généralement liés aux industriels...

Continuons notre tour de piste.

Vous avez bien lu : nous n'avons que des données dites « expérimentales » [autrement dit, rien de sérieux], et on va jouer « à quitte ou double » avec des millions de personnes fragiles.
Dit autrement, ça passe ou ça casse !
Rarement dans l'Histoire de la médecine moderne nous avons eu affaire à de telles contrefaçons des sciences médicales. Et personne ne dit rien !
Voyons la suite.

Extraordinaire : sans le moindre essai clinique, on nous affirme que l'efficacité et la tolérance de ces vaccins bivalents sont identiques (ou au moins équivalentes... Hum !) à celles des vaccins précédents. Cela suscite de multiples questions évidemment, par exemple et pour faire court :
1) d'où vient cette « identité en efficacité » ? Pure invention ?
2) si les nouveaux sont plus ou moins identiques aux anciens, pourquoi des nouveaux ?
3) d'où vient cette « identité en tolérance » ?
Rien de sérieux ne peut « supporter » ces affirmations gratuites !
Ce simulacre de sciences médicales donne la nausée...
Mais je m'inquiète : à quoi servent les scientifiques ? Apparemment, on n'en n'a plus besoin !
On pourrait s'en débarrasser. Trop gênants !
Je me sens menacé...
Finissons-en.


Et voilà, vous avez tout compris. Toutes ces âneries ont été écrites par des « attachés de presse » ; et ce sont ces « attachés de presse » qui ont la charge de transmettre les informations, décisions et recommandations de la HAS...

Le peuple est bien informé ; il peut dormir tanquille !

Il y a évidemment quelques « pointures » médicales et/ou administratives derrière ces textes et « décisions » mais aucun scientifique, c'est certain !

Ou plutôt, il n'y a aucun scientifique sérieux derrière ce texte ; aucun n'oserait...

source : Michel de Lorgeril
#5
Fraudes d'ordre sanitaire / Aux États-Unis, en France et d...
Dernier message par Ouebmestre - 23 Septembre, 2022, 11:05:17
Comme aux États-Unis, en France et dans de nombreux pays aussi, la pandémie est terminée



par Gérard Delépine.

18 septembre 2022, le président américain, Joe Biden, a déclaré sur CBS : « la pandémie est terminée » au grand dam des commentateurs des médias complices de la propagande terrorisante du gouvernement depuis plus de 30 mois. Les fabricants de vaccins ont immédiatement perdu 9 milliards de dollars avec la chute de 9% de la valeur marchande de leurs actions1,2,3,4.
Les données de l'OMS traduites en graphique par l'université John Hopkins confirment en effet que la pandémie est terminée dans le monde, aux USA ; en Europe et en France.

Et cette forte diminution de cas s'accompagne d'une forte diminution de la mortalité mondiale.










En France d'après les données de l'OMS, l'évolution de l'épidémie est semblable à celle du reste du monde avec une très importante chute des contaminations depuis 8 mois :

Cette évolution très favorable de l'épidémie est confirmée par le réseau sentinelle5 :
« En semaine 2022s37, le taux d'incidence des cas de Covid-19 présentant des signes respiratoires vus en consultation de médecine générale a été estimé à 25 cas pour 100 000 habitants, ce qui représente 16 892 nouveaux cas de Covid-19 présentant des signes respiratoires ayant consulté un médecin généraliste. »
Et la mortalité quotidienne a baissé d'autant :

Par ailleurs, les indicateurs hospitaliers continuent de baisser dans la majorité des régions. En outre-mer, les indicateurs virologiques sont également en diminution sur l'ensemble des territoires.
Cette disparition française de l'épidémie rend encore plus scandaleuse la décision du 21 juillet 2022 de la HAS contre la levée de l'obligation vaccinale pour lesprofessionnels des secteurs sanitaire et médico-social et les discours alarmistes des agences sanitaires et de l'académie de médecine. Mais il est vrai que ces dernières se sont comportées tout au long de cette crise comme de véritables « covid terroristes » par des prédictions apocalyptiques destinées à entretenir la peur dans la population pour qu'elle accepte des mesures antidémocratiques et des pseudovaccins expérimentaux inefficaces et souvent toxiques.
Quelle mauvaise nouvelle que cette fin de pandémie pour les actionnaires !
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel est pessimiste pour son entreprise :
« la période pandémique, de l'évolution rapide du virus et de contamination planétaire presque continue, sera terminée fin 2022. En 2022, il y aura plus de vaccins sur la planète que de gens désirant se faire vacciner ou avoir un rappel ».
En Europe, la montagne de pseudovaccins commandés depuis le début de la crise par Ursula Von der Leyen s'élève à plus de 4 milliards de doses pour 445 millions d'habitants (près de 12 par adulte !) et transforme en petite plaisanterie la gabegie à 1 milliard d'euros de Roselyne Bachelot lors de la grippe H1N1 avec une commande 94 millions de doses dont seulement 7,8 millions ont été utilisées6.

On peut craindre de nouvelles tentatives de nos gouvernants de nous forcer à nous faire injecter ces substances expérimentales inefficaces et dangereuses comme le présagent les « séances d'informations sur la vaccination »7 que le ministre veut imposer dans les écoles pour manipuler nos enfants et les appels à la vaccination des femmes enceintes et des personnes fragiles avec de nouveaux pseudo vaccins bivalents8 et pas plus testés que les précédents.
Il n'y avait aucune raison médicale objective de se faire injecter ces médicaments préventifs abusivement présentés fallacieusement comme « vaccin » et mis sur le marché trop rapidement alors que leurs essais n'étaient pas terminés (ils le seront peut-être en 2023).
Maintenant que ces pseudo vaccins se sont révélés inefficaces tant pour la protection individuelle (vacciné, vous n'êtes pas protégé !) que pour la prévention de la transmission (vacciné, vous pouvez quand même contaminer vos proches) et potentiellement dangereux et que l'épidémie est terminée, il est scandaleux de continuer à promouvoir ces injections expérimentales inutiles dont la balance avantages/risques penche indiscutablement du côté des risques.

source : Nouveau Monde


https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/La-suspension-du-vaccin-anti-Covid-de-Valneva-lui-coute-cher--41804366/
#6
Fraudes d'ordre sanitaire / Coronavirus : La conclusion fi...
Dernier message par Ouebmestre - 20 Septembre, 2022, 17:51:53
Coronavirus : La conclusion finale



par Jean-Yves Jézéquel.

Le nouvel ordre mondial et la situation de surveillance...

Avec le massacre « coronavirus », on allait vivre dans tout l'Occident, une destruction systématique de toutes les libertés publiques et individuelles, incluant le reste de la vie politique, économique et sociale, sabordant en même temps toute la dynamique insurrectionnelle des Gilets jaunes et des autres mouvements contestataires par l'astuce d'un « état d'urgence » dit « sanitaire », mais qui n'avait rien à voir avec des mesures sanitaires !

Nous avons désormais compris ce qui est en jeu, dans le coup d'État réalisé par les « élites » de la mondialisation : il s'agit d'un génocide (crime contre l'humanité) de ceux qui sont considérés comme « inutiles », « non essentiels », « substituables ». Nous avons enfin découvert ensemble, à travers notre lecture des événements, les véritables intentions de ceux qui se sont emparés du pouvoir et nous avons compris à quel point une grande partie de l'humanité se trouve en danger. Maintenant que nous sommes avertis ; maintenant que les « masques sont tombés » au même moment où ils nous ont été physiquement imposés (!), nous savons quelle direction prendre ; nous savons qu'il s'agit de défendre nos vies et celle de nos enfants ; nous savons que le dressage à aimer notre soumission est allé assez loin, trop loin, pour le laisser continuer sa route sans réagir ! Désormais nous savons que « nous avons le devoir sacré de la désobéissance civique » puisque, comme le disait si justement le Mahatma Gandhi, c'est ce qui incombe à toute conscience humaine lorsqu'il s'avère que le « Pouvoir s'est révélé être corrompu et criminel » dans ses intentions et dans ses actions !

Tous les articles publiés ici depuis 2020 nous ont aussi expliqué que nous sommes dans « UN MONDE DE MENTEURS ». Tout nous a démontré depuis trois ans, que le sujet n'était pas le coronavirus ou SARS-COV-2, mais une mise en scène bien rodée pour un « Great Reset » en faveur d'un Nouvel Ordre Mondial.

Ce qui est apparu très clairement au cours de cette longue enquête, c'est une volonté génocidaire acharnée et promue par cette Oligarchie Stato-financière, représentée par le FEM (Forum économique mondial) de Davos... La ligne de son programme inspirait toutes les mesures qui ont été prises contre les peuples méprisés à un point exceptionnel !

« Si une peste noire pouvait se propager dans le monde une fois par génération, les survivants pourraient procréer librement sans rendre le monde trop plein. » (Bertrand Russell)
« La chose la plus miséricordieuse qu'une famille nombreuse puisse faire à l'un de ses enfants en bas âge, est de le tuer. » (Margaret Sanger)
« Une partie de la politique eugénique nous conduirait finalement à une utilisation intensive de la chambre mortelle. Un grand nombre de personnes devraient être mises hors d'existence, simplement parce que l'on perd trop de temps à s'occuper d'elles. » (George Bernard Shaw)
« Le contrôle de la population deviendra désormais la pièce maîtresse de la politique étrangère américaine. » (Hillary Clinton)
« La population mondiale doit être réduite de 50%. » (Henry Kissinger)

« Le monde compte aujourd'hui 6,8 milliards d'habitants. Il pourrait atteindre 9 milliards. Mais, si nous faisons un très bon travail avec les nouveaux vaccins, les soins de santé et les services de santé reproductive, nous pourrions peut-être réduire ce chiffre de 10% à 15%. » (Bill Gates)

C'est l'apocalypse, le déchaînement de l'horreur sur l'humanité, le crime dans toute sa laideur, l'odieux, l'injustice faite vertu ! Qui, dans ces « élites » arrogantes et macabres, peut prétendre pouvoir décider lequel vivra et lequel mourra ?

Alors que l'économie est en plein désastre, les gens suivent scrupuleusement les ordres des gouvernements !

S'aventurer à l'épicerie du coin ou se promener dans la nature, sur une plage déserte, donnait l'impression surréaliste d'être en zone nucléaire irradiée ou dans un étrange espace crépusculaire. Les gens gardaient leurs distances tout en portant des masques et des gants, et leur autorisation de sortie dûment datée et signée par eux-mêmes !

La première étape a été une réussite retentissante. La population s'est laissée plonger dans la peur et le désespoir, pendant « qu'ils se battaient pour soi-disant trouver un vaccin remède » contre ce méchant virus balayant le monde de sa féroce détermination à tuer !

Mais il ne s'agissait pas de solution contre la COVID-19, d'un remède pour combattre la maladie « pandémique ». C'était un « Great Reset », un changement, un bouleversement, un démantèlement, un basculement dans quelque chose de sordide : le transhumanisme qui se mettait en place sous nos yeux, sans scrupule, en se moquant de tous ceux qui seraient exterminés au passage, par ces injections d'ARNm et ADN ...

Il y a encore peu de temps, on a entendu des paroles surprenantes qui nous faisaient découvrir que les humains étaient désormais des « animaux piratables », selon un conseiller de Klaus Schwab, qui a lancé un avertissement effrayant : les humains ne possèdent plus de « libre arbitre » et vont être « remodelés » par Bill Gates !

Si nous voulons vivre en pleine conscience, être éveillés, vigilants, nous devons être informés de ce qui se passe et de ce qui s'organise souvent à notre insu.

Le Dr Yuval Noah Harari, contributeur officiel du FEM de Davos, expliquait ce que Klaus Schwab voulait dire lorsqu'il affirmait que « nous avons été changés » !

Grâce aux injections massives et répétitives de produits à ARNm et à leur contenu de nanotechnologie au graphène, les « élites » sont parvenues à rendre obligatoires, de façon détournée, ces injections qui n'avaient pas de finalité sanitaire, mais une finalité de dressage irréversible à longs termes...

Selon le Dr Harari, Karl Schwab faisait référence à l'humanité et à l'évolution soudaine que les « élites » mondialistes réservaient au reste d'entre nous. « Par le passé, de nombreux tyrans et gouvernements ont voulu [pirater des millions de personnes], mais personne ne comprenait assez bien la biologie ! » On trouve cette déclaration de Harari dans une vidéo qui a été tournée au dernier FEM de Davos.
« Et personne n'avait assez de puissance de calcul et de données pour pirater des millions de personnes. Ni la Gestapo, ni le KGB ne pouvaient le faire. Mais bientôt, au moins certaines entreprises et certains gouvernements seront en mesure de pirater systématiquement toutes les personnes... »

Ces gens de Davos se réjouissent vraiment, ouvertement, de ce que les pouvoirs digitalo-financiers et les Gouvernements complices puissent enfin ressembler à la Gestapo ou au KGB ! C'est particulièrement sidérant.

« Nous, les humains, devrions nous habituer à l'idée que nous ne sommes plus des âmes mystérieuses. Nous sommes désormais des animaux piratables. »

Voilà où nous en sommes après ces trois ans de mensonges sanitaires ! Je pense qu'il faut avoir le courage ou l'honnêteté de regarder en face cette odieuse supercherie et comprendre les implications de ce projet pervers qui a été mené de mains de maîtres par des ordures sans états d'âme.

Bien entendu, ce mariage entre la vie humaine et la technologie ne profitera pas à l'homme ou à la femme ordinaire pour qu'il ou elle puisse améliorer son propre avenir ! Non bien sûr, c'est une poignée de personnes parmi les « élites » qui désormais ne se contentera pas de « construire des dictatures numériques » pour elles-mêmes, mais « gagnera le pouvoir de réingénier l'avenir de la vie elle-même. Parce qu'une fois que vous pouvez pirater quelque chose, vous pouvez généralement aussi le concevoir... », dixit monsieur Harari.

Puisque les « élites » vont réorganiser l'humanité, il est clair que les données de notre ADN, de notre cerveau, de notre corps et de notre vie « ne nous appartiendront plus, elles appartiendront à une société digitalo-financière comme Microsoft ou au gouvernement... ».

Je ne serai plus le propriétaire de moi-même ; mon corps et mon esprit ne m'appartiendront plus. Je serai dépossédé radicalement de tout ce qui faisait ma réalité humaine, mon originalité et mon irréductibilité. Désormais les « élites » en question, les esclavagistes, les tyrans seront les maîtres absolus de tout ce qui fait un humain, ils pourront « pirater les animaux humains », user et abuser librement de tous ceux qui auront accepté le programme complet du marquage par injections répétées au graphène qui est un allotrope de carbone et dont le chiffre est le 666 pour 6 électrons, 6 protons, 6 neutrons.

Pour que le marquage puisse fonctionner et donc pour que le « piratage des animaux humains » soit possible, il fallait une quantité de nanotechnologie suffisante injectée dans le corps ; d'où la stratégie des « vaccinations » répétitives organisées dans le mensonge absolu et d'où la colère et la volonté de Macron « d'emmerder » tous ceux qui refusent de se faire marquer du signe de la Bête, dont il avait par ailleurs annoncé l'arrivée le 22 mai 2020 !

Selon Harari, la technologie du cloud, comme la plateforme d'IBM ou celle de Bill Gates, Microsoft, sera l'une des « forces motrices » de cette évolution.

« Les humains (qui continuent de croire au mensonge) sont désormais des animaux piratables ». « Toute idée que les humains ont cette âme ou cet esprit, et qu'ils ont le libre arbitre, et que personne ne peut savoir ce qui se passe en chacun, quoi qu'il choisisse, que ce soit aux élections ou au supermarché, ce libre arbitre est fini. »

« Aujourd'hui, nous avons la technologie pour pirater les êtres humains à grande échelle », poursuit Harari, qui ajoute : « Tout est numérisé. Tout est surveillé. »

« En cette période de crise, vous devez suivre la science ». « On dit souvent qu'il ne faut jamais laisser une bonne crise se perdre, parce qu'une crise [COVID-19] était l'occasion de faire les bonnes réformes, qu'en temps normal, les gens n'auraient jamais acceptées. Mais en temps de crise, c'est une fenêtre d'opportunité ! »

« Et si nous réussissons à pirater et à concevoir la vie, ce ne sera pas seulement la plus grande révolution de l'histoire de l'humanité, ce sera la plus grande révolution de la biologie depuis le tout début de la vie, il y a quatre milliards d'années », disent triomphalement les « élites » du FEM de Davos. « Pendant quatre milliards d'années, rien de fondamental n'a changé dans les règles du jeu. Les dinosaures, les amibes, les tomates, les humains, toute la vie était soumise aux lois de la sélection naturelle et aux lois de la biochimie organique, mais cela est sur le point de changer... »

« Mais, poursuit Harari, notre conception intelligente et la conception intelligente de nos cloud, le cloud d'IBM, le cloud de Microsoft, ce sont les nouvelles forces motrices de l'évolution et en même temps la science peut permettre à la vie, après avoir été confinée pendant quatre milliards d'années dans le domaine limité des composés organiques, de sortir dans le domaine inorganique ainsi après quatre milliards d'années de vie organique façonnée par la sélection naturelle. »

« Nous entrons dans l'ère de la vie inorganique façonnée par la conception intelligente », ajoute le complice de Karl Schwab.
Comme si la vie organique n'avait pas été façonnée par la conception intelligente de la nature. Au lieu d'avoir une sélection naturelle nous aurons maintenant une sélection artificielle !

Ces hommes arrogants prétendent donc être plus intelligents que la nature et d'être désormais capables de façonner une vie qui sera supérieure à tout ce qui est vivant dans le monde ! Ce sont des gens pareils qui ont pris le pouvoir et qui nous imposent cet abominable transhumanisme !
source : Anguille sous Roche

***
Vaccins Covid et contrôle des populations via les nanoréseaux injectés

Chacun peut consulter un dossier inédit de 53 pages intitulé « Vaccins Covid et contrôle des populations via les nanoréseaux injectés »1. Plusieurs équipes de chercheurs indépendants, issus de différentes disciplines ont fait depuis juin 2021 ce que les autorités sanitaires des pays occidentaux n'ont pas voulu faire, et pour cause : observer à la microscopie et la spectroscopie le contenu des vaccins expérimentaux contre la Covid-19. Les nanotechnologies identifiées et leur analyse permettent de comprendre ce que les pouvoirs mondialistes, l'industrie pharmaceutique et ceux qui agissent en sous-main veulent faire des citoyens.

L'opinion publique n'est pratiquement pas informée sur les possibilités technologiques qui existent déjà depuis 15 ans et qui ont permis d'investiguer et de contrôler non pas l'espace, ou les profondeurs de la mer mais essentiellement le corps humain et particulièrement le cerveau, grâce aux nanobiotechnologies.

Des nanotechnologies dans les 4 vaccins

Les récentes découvertes (2021-2022) par l'observation et l'analyse indépendantes des sérums vaccinaux par des biologistes mais aussi des chimistes, des spécialistes des nanotechnologies ou des biotechnologies, des experts de la bioinformatique, des télécommunications sans fil, des nanoréseaux ou de l'internet des objets, nous conduisent à comprendre progressivement ce qu'ils envisageaient et ce qu'ils ont décidé de faire avec les citoyens, en passant à l'acte partout dans le monde. Ce dossier est un état des lieux sur ce que nous savons aujourd'hui.

Je me suis souvent heurté au rejet et à la condamnation de certaines personnes, y compris dans ma propre famille, lorsque j'évoquais dans mes articles le transhumanisme, démontrant que toute cette histoire n'avait rien à voir avec un motif sanitaire quelconque ! On préférait déclarer que j'étais « complotiste » ou « délirant », plutôt que de regarder en face la vérité objective des faits et des preuves !

Les travaux du Dr Campra, de Mik Andersen et d'autres équipes multidisciplinaires permettent d'avancer des preuves de ce qu'on observe dans les sérums vaccinaux des 4 produits expérimentaux ayant actuellement reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché : Pfizer, Moderna, AstraZeneca, Johnson & Johnson. La comparaison des résultats liés à l'observation des sérums avec des informations issues de publications scientifiques permet de comprendre et de reconstituer un puzzle qui s'avère lisible et parfaitement inquiétant.

Des éléments de preuves accablantes

Comme une majorité de lecteurs, je me suis demandé quelle pouvait être l'efficacité ou la nocivité de nanoparticules dans un organisme, l'efficacité de nanorouters ou de nanoantennes dans ce qui s'apparente à un nanoréseau de communications sans fil. Enfin quelle influence peuvent avoir des nanotechnologies sur notre ADN et sur les neurones du cerveau humain ? Ce qui est démontré dans ce dossier peut laisser certains hébétés, mais les preuves sont là, elles sont objectives, indiscutables, réelles, et elles sont simplement présentées honnêtement. En voici le sommaire :
Citation1. Qu'a-t-on découvert d'illicite dans les « sérums vaccinaux » contre le Covid ?

1.1 Des nanorouteurs ou nanosenseurs
1.2 Des nano antennes et des nano antennes plasmoniques
1.3 Des nano antennes redresseuses
1.4 Des hydrogels pour nanotechnologies
1.5 Des codecs (codeurs-décodeurs) et des portes logiques
1.6 De l'Oxyde de graphène
1.7 Les nanopoulpes de graphène ou hydres

2. Nano-informatique et WBAN (Wireless Body Area Network)
2.1 Quelques principes de base de la nano-informatique et de la bio-informatique
2.2 Les réseaux sans fil intracorporels (WBAN)
2.3 L'alimentation énergétique d'un réseau WBAN
2.4 L'auto-assemblage des cristaux d'ADN

3. La transhumanisation forcée des populations par l'inoculation de nanoréseaux complexes
3.1 Présentation d'un modèle synthétique du WBAN à partir de l'analyse des sérums de vaccins Covid
3.2 Communication avec l'extérieur et utilisation du protocole OS TOOK

4. Prendre le contrôle du cerveau humain, dernier bastion des bioterroristes ?
4.1 Qu'est-ce que la cybernétique ?
4.2 Explication de la neuromodulation et contrôle à distance du cerveau humain

Il ne s'agit là nullement d'une vue de l'esprit mais d'un ensemble d'éléments à charge qui ne peuvent plus objectivement laisser le lecteur dans le doute. La préparation des vaccins a été réalisée en amont de l'épidémie et cette épidémie de « Sars-Cov 2 » n'est ni naturelle ni accidentelle.

Il est capital de savoir tout cela, à défaut de quoi, on se retrouve dans une ignorance qui va se rabattre aussitôt, à cause d'une absence d'arguments, sur l'accusation de « complotisme » ; faute d'arguments et faute de connaissance réelle du sujet en cause dans cette histoire invraisemblable de la fausse pandémie, on ne peut qu'ânonner l'accusation de « complotisme » ou de hurler sans fin « au délire » !

Toute personne qui n'a pas connaissance de ce dossier sur les nanoréseaux injectés, ne sait strictement rien sur ce qui se trouve en arrière-plan de toute cette histoire du « Coronavirus », sur la « Covid-19 », sur les « vaccins » et tout ce cirque criminel qui s'est mis en place par la seule volonté des mondialistes au pouvoir.

Après avoir entendu cela, demandons-nous ce que devient le but évolutif de toute vie dans la biosphère comme dans tout l'Univers lui-même ? Que devient essentiellement la conscience dans ce projet de « Great Reset » prétendant être supérieur à tout ce que la Nature a pu imaginer tout en étant sous le contrôle exclusif d'une « élite » mondialiste ?

Peut-on échapper encore à une telle désappropriation et travailler intensivement à cet « éveil supérieur de sa conscience ». Ce mot « supérieur » ne voulant pas dire « élitiste », mais  « en marche », « en libération permanente », « en évolution permanente » ; cette évolution signifiant le passage permanent d'un « moins » vers un « plus », le passage d'une précédente « ignorance » sur soi-même à une « connaissance » suivante sur soi-même ou d'une connaissance potentielle à une connaissance réelle de soi par vécu introspectif, cette expérience n'ayant jamais de rapport avec une connaissance théorique mais une connaissance expérimentale de soi !

La connaissance dont nous parlons est une « connaissance » expérimentale, existentielle, réelle et non pas purement spéculative : une « connaissance » indispensable à l'éveil permanent d'une conscience, non pas du « moi », mais du SOI. Le Cloud [nuage numérique] a-t-il une compétence quelconque dans le SOI ?

Le passage de la conscience égotique à la conscience cosmocentrique fait advenir en permanence l'avènement du SOI dans un « moi » relié par sa métamorphose au « Tout » de la cosmogenèse duquel il provient, dans lequel il peut évoluer et vers lequel il retourne...
Parce que nous sommes informés et avertis, nous allons donc utiliser des moyens appropriés pour favoriser, voire, accélérer cette « libération de la conscience » et connaître cette expérience « d'illumination » ou expérience « transpersonnelle » qui est une expérience de conscience supérieure, permettant de sortir de tous nos enfermements y compris des nouveaux qui ont surgi à l'occasion de cette violation spectaculaire de l'humain sous prétexte sanitaire...

Cette expérience première « d'illumination » est déterminante pour la suite d'une évolution supérieure de la conscience, constituant la perpétuelle vraie libération de l'Homme...

Nous savons ce qu'est un homme, mais qui sait ce qu'est un transhumain ?
C'est juste un masque, disaient-ils !
C'était juste 2 mètres de distanciation !
Ce n'étaient que des entreprises non essentielles !
Ce n'étaient que des travailleurs non essentiels !

Ce n'étaient que des « inutiles » ou des gens « substituables » !
C'était juste un bar, juste un restaurant, juste une salle de sport, juste une église !
C'était juste pour éviter de submerger les hôpitaux au préalable vidés de leurs lits.
C'était juste pour aplanir la courbe !
C'était juste une application informatique !
C'était juste pour nous tracer !
C'était juste un test !
C'était juste pour nous protéger et protéger les autres !
C'était juste pour faire savoir aux autres que vous étiez un cas contact !
C'était juste un vaccin !
C'était juste un certificat de vaccination !

C'était juste un pass sanitaire pour que vous puissiez sortir de chez vous et voyager !
C'était juste pour que vous puissiez aller à l'école ou en cours !
C'était juste pour que vous puissiez vous faire soigner ou vous  marier !
C'était juste une amende de 135 € !
C'était juste pour quelques mois encore !
C'était juste le NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA SITUATION de surveillance DEVENUE DEFINITIVE !

Désormais, il ne reste que la révolte des humains placés dans l'obligation de flanquer par terre ce règne sans partage des maîtres du mondialisme qui imposent à tous leur toute puissance de dominants sans demander l'avis de personne et en comptant bien être les seuls profiteurs d'en haut ayant le contrôle absolu sur les rescapés de leur génocide programmé, rescapés tolérés dans la mesure où ils acceptent d'être les serviteurs dévoués de ces pervers se moquant éperdument de l'humain. Il faut maintenant sortir de cet esclavage exceptionnel ou mourir !

source : Mondialisation

  • Cf., Dossier N°4, « Vaccins Covid et contrôle des populations via les nanoréseaux injectés », 53 pages, Laurent Aventin, Santé Publique, PhD, Mai 2022

#7
Fraudes d'ordre sanitaire / Effondrement de la natalité de...
Dernier message par Ouebmestre - 20 Septembre, 2022, 16:38:57
Effondrement de la natalité depuis les vaccinations de masse


par Aguellid.
C'est déjà le cas dans de nombreux pays comme l'Allemagne et la Suisse.
Il va falloir suivre de très près ces chiffres épidémiologiques car ils sont directement liés avec la crise sanitaire.
Que ce soit une question de stress, une volonté de ne plus faire d'enfants dans un monde chaotique ou tout simplement les effets indésirables graves des injections d'ARN messager, si ces chiffres se confirment, il faut absolument en connaître les raisons pour faire arrêter ce massacre.
Ne plus faire d'enfants est un suicide d'une extrême gravité qui conduit à la disparition d'un peuple.
Tweet
CitationDr Hippocrate

Effondrement dramatique des naissances en Europe 9 mois après ces « vaccinations » de masse ! Pas besoin d'être médecin pour comprendre le lien de causalité ! Le plus terrifiant c'est le silence total des merdias : RIEN Et on continue à vacciner les jeunes et femmes enceintes !

Image


source : Le Libre Penseur
#8
Comparaisons internationales / Pays-Bas : Mystérieux excès de...
Dernier message par Ouebmestre - 19 Septembre, 2022, 15:29:34
Pays-Bas : Mystérieux excès de mortalité en 2022




par Covidémence.
Il se passe quelque chose de mystérieux qui laisse les « scientifiques » (ne riez pas) :
  • perplexes
  • déconcertés
(ce sont les mots utilisés par les journalistes).

Quoi ?
Des morts en surnombre.
En clair : des gens, jeunes, vieux qui meurent alors que statistiquement, ils NE DEVRAIENT PAS MOURIR.

Quand ?
Fin 2021, mais surtout en 2022.

Où ?
Royaume-Uni, États-Unis, Chypre, Islande, Canada, Espagne, Portugal ou encore Israël, sans oublier des signaux en France.
Et maintenant... aux Pays-Bas aussi.

Ainsi, cet article publié le 8 septembre dans Volkskrant, qui est un grand quotidien néerlandais, respectable, bien propre sur lui et appartenant au camp du Bien... comme... Le Monde.
Vous l'aurez compris, tout l'inverse d'un blog complotiste russophile d'extrême-drouâte islamophobe et transophobe comme le mien.
Voici la traduction française (made in Gogole).
« Des centaines de Néerlandais meurent chaque semaine plus que d'habitude, et personne ne sait pourquoi
Les chercheurs ne comprennent toujours pas pourquoi plus de Néerlandais meurent que la normale depuis près de six mois maintenant. Une réponse ne peut être trouvée qu'avec les données du RIVM et des GGD, mais ils gardent la porte fermée pour des raisons de confidentialité. » (source)
Même si Google a du mal à revêtir les habits et la perruque de Molière, cette nouvelle ne souffre aucune mésinterprétation !
Attention, les « centaines » doivent être rapportées à la population des Pays-Bas (17,44 millions d'habitants seulement).

Comment ?
La problématique est aussi simple que tragique : il est impossible de tricher avec le nombre de morts.
On peut bien entendu mentir au sujet des causes de ces décès (la terrible « pandémie couillonavirale » fut un cas d'école à cet égard)... mais un mort reste un mort.
Personne dans les grands pays occidentaux ne peut les dupliquer, ou au contraire les faire disparaître une seconde fois...
L'état-civil est d'or : on connaît la date du décès, ainsi que l'âge et le nom de la personne décédée (l'INSEE publie ces fichiers nominatifs, voir ici).

Pourquoi ?
Quelque chose tue des gens depuis fin 2021 et en 2022. Ce n'est pas la canicule (même si bien entendu en plein été ça joue).
Ce n'est pas uniquement le stress provoqué par la guerre en Ukraine, les factures d'électricité ou la sale gueule de Elisabeth Borne (qui ça ?).
Ce n'est pas uniquement la malbouffe, le téléphone mobile, le Wifi, le pinard, la came, la canicule (ou le froid), la pollution, les fins de mois difficiles... Tout ceci existe depuis longtemps.
Il y a forcément un nouveau facteur.
Les produits géniques ARNm injectés à des centaines de millions de personnes dans des dizaines de pays (sauf... Chine, Inde, Russie, Afrique) commencent ainsi à révéler leur nocivité... à moyen puis long terme.
Ils ont déjà blessé et tué à court terme (myocardites juste après les injections, caillots sanguins etc.).

Après
Ne vous faites aucune illusion. Cette surmortalité anormale sera officiellement mise sur le dos du « Covid », de ses nombreux variants et de ses effets délétères au long cours...
Des covidéments zélotes tiennent déjà ce discours depuis de nombreux mois. Pour eux le Sars-Cov2 est un virus terrifiant qui tue et va continuer de tuer (d'où le « Zéro Covid » qu'ils mettent en avant comme seule solution avec la « vaccination » bien entendu).

source : Covidémence

#9
Fraudes d'ordre sanitaire / L’ivermectine réduit le risque...
Dernier message par Ouebmestre - 18 Septembre, 2022, 22:56:39
L'ivermectine réduit le risque de décès par COVID de 92%, selon une étude évaluée par des pairs



par Paul Sacca.
Une nouvelle étude évaluée par des pairs a révélé que l'utilisation régulière d'ivermectine réduisait de 92% le risque de mourir du COVID-19.

La grande étude a été menée par Flávio A. Cadegiani, MD, MSc, PhD. Cadegiani est un endocrinologue certifié avec une maîtrise et un doctorat en endocrinologie clinique.

L'étude évaluée par des pairs a été publiée mercredi par la revue médicale en ligne Cureus. L'étude a été menée sur une population strictement contrôlée de 88 012 personnes de la ville d'Itajaí au Brésil.

Les personnes qui ont utilisé l'ivermectine comme prophylaxie ou qui ont pris le médicament avant d'être infectées par le COVID ont connu une réduction significative des décès et des hospitalisations.

Selon l'étude, ceux qui prenaient régulièrement de l'ivermectine avaient une réduction de 92% de leur risque de décès par COVID par rapport aux non-utilisateurs et de 84% de moins que les utilisateurs irréguliers.

« Le taux d'hospitalisation a été réduit de 100% chez les utilisateurs réguliers par rapport aux utilisateurs irréguliers et aux non-utilisateurs », indique l'étude.

La réduction impressionnante pour les utilisateurs réguliers d'ivermectine était évidente malgré le fait que les utilisateurs réguliers couraient un risque plus élevé de décès par COVID. Les utilisateurs réguliers étaient plus âgés et avaient une prévalence plus élevée de diabète de type 2 et d'hypertension que les utilisateurs irréguliers et les non-utilisateurs.
Les utilisateurs irréguliers d'ivermectine présentaient une réduction du taux de mortalité de 37% inférieure à celle des non-utilisateurs.

L'étude a défini les utilisateurs réguliers comme ceux qui ont utilisé plus de 30 comprimés d'ivermectine sur cinq mois. La posologie de l'ivermectine était déterminée en fonction du poids corporel, mais « la plupart de la population utilisait entre deux et trois comprimés par jour pendant deux jours, tous les 15 jours ».

« La non-utilisation de l'ivermectine a été associée à une augmentation de 12,5 fois du taux de mortalité et à un risque sept fois plus élevé de mourir du COVID-19 par rapport à l'utilisation régulière de l'ivermectine », indique l'étude. « Cette efficacité dose-réponse renforce les effets prophylactiques de l'ivermectine contre le COVID-19 ».

Cadegiani pense que l'étude a montré un « effet dose-réponse » – ce qui signifie que l'augmentation des niveaux d'ivermectine a diminué le risque d'hospitalisation et de décès par COVID-19.

Cadegiani a écrit sur Twitter : « Une étude observationnelle avec la taille et le niveau d'analyse comme les nôtres est à peine atteinte et impossible à mener en tant qu'essai clinique randomisé. Les conclusions sont difficiles à réfuter. Les données sont des données, quelles que soient vos croyances ».

source : The Blaze

via Ze Journal
#10
Recréer l'indépendance française / Pays-Bas : Qu’est-ce qui se ca...
Dernier message par Ouebmestre - 18 Septembre, 2022, 22:45:19
Pays-Bas : Qu'est-ce qui se cache derrière les soulèvements d'agriculteurs ?



par Kla.TV.

Christianne van der Wal, ministre de la Politique de la nature et de l'azote, a présenté début juin le « plan azote » néerlandais. Celui-ci prévoit une réduction des émissions d'azote de 12 à 95%. Ce plan a suscité un grand mécontentement parmi les agriculteurs néerlandais. Mais ces prétendues mesures de protection de l'environnement ne cachent-elles pas bien plus qu'il n'y paraît ? Et pourquoi ces mesures sont-elles mises en avant à une époque où la pénurie alimentaire menace ?

Vidéo : https://www.kla.tv/index.php?a=showembed&vidid=23641&lang=fr


Les médias publics n'ont guère prêté attention aux actions de protestation des agriculteurs néerlandais qui durent depuis début juillet. Le déclencheur a été le « plan azote » présenté début juin par la ministre néerlandaise de la politique de la nature et de l'azote, Christianne van der Wal.
Ce plan prévoit une réduction des émissions d'azote de 12 à 95% selon les provinces. La pollution par l'ammoniac devrait ainsi être réduite de moitié d'ici 2030. Concrètement, cela signifierait que l'utilisation d'engrais azotés serait interdite et que le nombre de bovins qu'un agriculteur peut élever serait réduit de 30%.

source : Kla.TV